Utilisations

C’est récolté sec, que le miscanthus offre les usages les plus nombreux et immédiats :

  • biocombustibles
  • paillages
  • litières
  • bioplastiques
  • biomatériaux (isolation, construction, industrie, emballages...)
  • éthanol de 2ème génération et chimie verte

Paillage

Le miscanthus broyé est idéal pour décorer les espaces verts et améliorer la qualité du sol. Il remplace l'écorce de pin sans l'acidité et permet une gestion aisée des parterres. C'est, avec la litière, le débouché le plus facile à mettre en place.

Litière

Utilisé comme litière, le miscanthus est trois fois plus absorbant que la paille de blé. L'absence de poussière réduit les risques de problèmes respiratoires et sa faible abrasivité améliore le confort des animaux. Il est en outre facilement compostable. Les élevages de bovins laitiers du Royaume-Uni qui l’emploient ont vu une très nette amélioration de la qualité sanitaire du lait.

Complément alimentaire

Chez les ruminants, judicieusement dosé et mélangé à l'alimentation, le produit permet une augmentation notable de la quantité de lait.

Biocombustible

A très court terme, l’usage biocombustible apparaît comme le principal débouché compte tenu des caractéristiques de la plante :

  • pouvoir Calorifique Inférieur (PCI) élevé (4,9 MW/t MS) comparable à celui du bois avec un taux de matière sèche supérieur
  • rendement élevé de matière sèche à l’hectare

Bio-plastiques

Les tiges de miscanthus ont des propriétés particulières, notamment de solidité et d'élasticité et un pouvoir absorbant très important.

Broyé en poudre et chauffé, le produit permet la fabriquation de granulés de bio-plastiques qui sont les produits de bases des industriels et rentrent dans la composition de toutes sortes de pièces moulée en plastique.

Les pots de fleur biodégradables constituent un débouché, le miscanthus est déjà utilisé dans cette industrie aux Pays Bas. En remplacement du PVC dans l'industrie automobile, il peut être intégré dans la fabrication de volants, de pare-chocs, d'enjoliveurs.

Bio-matériaux

Il peut être utilisé dans l'industrie du bâtiment, pour la réalisation de béton léger, d'enduit, de chapes de ciment, de constructions en torchis, de plaques d'isolation… 1 hectare de miscanthus récolté et 30 m3 de bois résineux suffisent pour obtenir les matériaux nécessaires à la construction d'une maison.

Grâce aux fortes capacités d'isolation, ces maisons écologiques sont également des maisons à basse consommation d'énergie. Ses fibres peuvent également servir à l'élaboration de matériaux d'emballage, de papiers et de carton.

Bioéthanol de 2éme génération

Le miscanthus pourra également servir de matière première à la fabrication de bio-carburant de seconde génération, par le biais du procédé de Fischer-Tropsch, consistant à transformer la biomasse en gaz dans un premier temps, transformé ensuite en carburant liquide.

Alors qu’un hectare de colza ne permet de produire que 1100 à 1600 litres d’huile végétale par hectare, des producteurs d’Illinois, sont parvenus à extraire 14 000 litres de bioéthanol par hectare. Cette synthèse de carburants, dits de deuxième génération reste encore au stade expérimental, mais les potentiels sont prometteurs.

logo mpb

MPB

Lieu-dit Kerfiat
29720 plonéour Lanvern

Contactez-nous

06 89 80 54 22
contact@miscanthus.cc

Ouverture

Disponibiltés à la demande 
par mail ou téléphone.